Nos autorités

aA- aA+

Le Sdis 91 : un établissement public autonome

Le Sdis de l’Essonne est un établissement public territorial classé en première catégorie. Organisme autonome financé à 97% par le Conseil général de l’Essonne, il participe à la politique de sécurité et de solidarité engagée par le département. Son Conseil d’administration est composé de 44 élus territoriaux (conseillers généraux, maires, ou maires-adjoint), avec à sa tête son président, Dominique Echaroux, conseiller départemental de Dourdan. Cette instance règle par ses délibérations les affaires relatives à l'administration du Sdis.

Le Sdis est placé sous l’autorité du préfet ou des maires pour ce qui concerne ses missions de prévention, de secours et de lutte, et sous celle du président du Conseil d’administration s’agissant de son fonctionnement administratif et financier. Précurseur dans le paysage institutionnel français, le Sdis de l’Essonne a initié sa départementalisation dès 1973 et est financé par le Conseil général à hauteur de 97% de son budget de fonctionnement. Ce lien resserré favorise la mutualisation d’actions et de moyens tout en permettant une distribution des secours de qualité et équitable, pour tous les Essonniens.

Le classement des Sdis, opéré par arrêté du ministre de l’Intérieur, prend en compte la population du  département, le budget de l’établissement et les effectifs du corps de sapeurs-pompiers. Les Sdis sont ainsi répartis sur le territoire français : 16 % appartiennent à la 1ère catégorie dont le Sdis 91, 18 % à la 2ème catégorie, 28 % à la 3ème catégorie, 25 % à la 4ème catégorie et 13 % à la 5ème catégorie.